Apprendre à dire non pour vivre mieux

Savoir dire non, est la marque des leader.

Quand on ne sait pas dire non, c’est un véritable handicap dans la vie sociale et dans la vie privée.

Il va donc falloir apprendre à dire non.

Pour cela, il est nécessaire de se convaincre qu’il n’est pas obligatoire de se sacrifier ou aller contre sa volonté si l’on doit refuser une chose ou une demande à quelqu’un.

je veux réussir ma vie

Lorsqu’on est sollicité et que l’on ne veut pas accéder à une demande, il est judicieux de prendre le temps de la réflexion pour apprendre à dire non.

En effet, ce n’est jamais sous la pression que l’on peut réfléchir sereinement avant de donner une réponse négative à quelqu’un.

Apprendre à dire non, c’est aussi arrêter de se justifier sans arrêt.

Ainsi, il n’est pas besoin de trouver des excuses pour refuser une invitation par exemple ou de mentir, la situation serait encore plus délicate si découverte.

Il suffit juste de dire non je ne peux pas et éviter de se lancer dans des explications qui ne tiennent pas au raisonnement.

Quand on apprend à dire non, il ne faut pas culpabiliser car un refus ne blessera pas forcément l’interlocuteur.

On n’a pas à se sentir rejeté parce qu’on formule un non sans se justifier.

Il est possible aussi de choisir des solutions alternatives si l’on craint de froisser un proche que l’on n’aura pas pu satisfaire.

Par exemple, on peut, tout en refusant  une invitation, proposer une date alternative.

Apprendre à dire non c’est aussi composer avec son entourage sans en abuser.

Il est nécessaire de se protéger mais il est plutôt indiqué de le faire en douceur et non de façon systématique, ce qui tuerait les relations à la longue.

Apprendre à dire non, est indispensable mais être vigilant pour savoir aussi dire oui reste essentiel pour un bon équilibre relationnel.