Victime de discrimination. Les fourmis et les abeilles

Les Secrets de la Confiance en Soi, Comment l'acquérir ou la développer ?

Rejoignez le " CLUB BOOSTER SA VIE " et recevez des conseils et tactiques pour Améliorer et Booster durablement votre vie + le GUIDE GRATUIT "Les Secrets de la Confiance en Soi".

Entrez votre Prénom et adresse email et cliquez sur le bouton

Nous traitons avec sérieux vos données personnelles. Pas de spam. Voir nos conditions et confidentialité ici..

J’aimerais vous raconter cette petite histoire sur la discrimination et l’étroitesse d’esprit.

Un jour, le propriétaire d’une grande entreprise, M. Scarabée, réunit toutes ses employées pour leur faire une grande annonce.  Ses employées étaient divisées en deux groupes, les fourmis et les abeilles.  Toutes étaient entièrement dévouées pour leur employeur.  M. Scarabée s’installa donc au micro.

Chères employées, vous avez vraiment bien travaillé cette année et, pour vous récompenser, j’aimerais vous inviter chez notre riche ami M. Criquet.

Vous aurez droit au traitement cinq étoiles.  Vous pourrez vous baigner dans son luxueux spa, sa vaste piscine, il y aura un buffet à volonté et surtout une fête absolument mémorable avec l’orchestre symphonique « Les lucioles ».  Malheureusement, je ne peux amener tout le monde.

Je peux uniquement amener les plus intelligentes et les plus travaillantes d’entre vous.  Je laisserai donc le soin à mon fidèle ami et contremaître, M. Bourdon, le soin de faire la sélection des employées qui viendront à cette grande fête.  Bonne chance !

N’avait-il pas déjà terminé son discours que M. Scarabée disparût comme par enchantement.

M. Bourdon saisit brusquement le micro qui résonna dans toute la pièce et prit alors la parole.

J’ai ici un rapport, une étude scientifique réalisée par nos plus savantes araignées, qui stipule, hors de tout doute, que les fourmis sont beaucoup moins intelligentes et vaillantes que les abeilles.

Je suis désolé mesdames les fourmis, mais je ne crois pas que vous serez choisis pour cette fête fabuleuse.  Maintenant, que tout est dit, allez !  Au travail !

Vous vous imaginez alors ce qui s’est passé. 

Toute la journée, les fourmis se faisaient traiter d’ignorantes, d’imbéciles, d’idiotes et de paresseuses.

Les fourmis avaient beau se défendre que ce n’était pas vrai, mais elles n’osaient tout de même pas contredire M. Bourdon.

M. Bourdon était un insecte fort respecté de toutes.  Il était brillant, reconnaissant et savait discerner le vrai du faux.

En fin de journée, les fourmis qui avaient été victime des pires insultes que leurs collègues abeilles avaient pu leur faire étaient épuisées, stressées, négatives et agressives.  Même au retour à la maison, les sarcasmes continuaient de pleuvoir sur elles.

Le lendemain, quel ne fut pas la surprise de voir M. Bourdon revenir au micro, l’air penaud et confus.

Chères employées, hier, j’ai fait une grave erreur.

J’aurais dû mettre mes lunettes.  En fait, hier, j’aurais dû lire que les fourmis sont beaucoup plus intelligentes et vaillantes que les abeilles.

Je suis désolé mesdames les abeilles, mais je crois que ce seront les fourmis qui iront à cette fête extraordinaire.  Maintenant, que tout est dit, allez !  Au travail !

Imaginez la revanche des fourmis ! 

C’était maintenant à leur tour à s’en donner à cœur joie.  Ce qu’elles avaient subi la veille, elles le faisaient chèrement payer aux abeilles.  C’était au tour des abeilles de vivre une journée infernale, stressante et épuisante.

Le surlendemain, M. Bourdon pris le micro à nouveau.

Les fourmis et les abeilles se demandaient bien ce qu’avait à dire leur contremaître.

Chères employées, nous avons décidé de congédier les araignées.

Leur fameux rapport ne vaut absolument rien.  Vous êtes toutes aussi intelligentes et vaillantes les unes que les autres.

Puisque nous avons congédié les araignées, il y a maintenant de la place pour vous toutes !

Toutes s’exclamèrent de joie et le travail se fit dans la bonne humeur et l’harmonie.

* * *

La morale de cette histoire c’est que la discrimination et la ségrégation ferment votre esprit et limitent votre vision de la beauté et de la bonté.

Éloignez de vous toute forme de discrimination.  Même si les études prétendent que les noirs sont moins intelligents, que les femmes sont moins douées ou encore que les homosexuels sont trop sensibles, ne rabaissez pas votre esprit à ce genre de discrimination.  Ne croyez pas ces études.

Nous sommes tous différents et uniques et c’est ce qui fait l’extraordinaire richesse de notre planète.  Nous avons souvent tendance à généraliser en disant que tel groupe d’individu se comporte mal.  Qui sommes-nous pour porter ce genre de jugements ?

Le racisme, ce n’est pas seulement une question de race, de religion ou de sexe.

C’est cette étroitesse d’esprit qui fait que l’on n’accepte pas les différences des autres, ceux qui : portent des lunettes, qui se promènent en fauteuil roulant, qui sont roux, qui louchent, qui conduisent une Honda, qui portent des jeans troués, qui sont trop jeunes, qui sont trop vieux, qui bégayent, qui ont des boutons, qui possèdent des chats, qui sautent en parachute, qui visitent la Floride, qui habitent la ville, qui adulent les Canadiens de Montréal, bref, qui sont différents de nous.

Si vous avez été victime de discrimination, dites-vous que vous êtes uniques et que, même si les gens jugent votre différence par rapport à eux, il se cache en vous un trésor inestimable qu’ils ne peuvent pas voir.

Cessez de vous préoccuper de ce que les gens disent ou pensent de vous, exploitez votre potentiel et votre talent au maximum et vous aussi, vous ferez partie de la fête organisée par M. Criquet.

Pour les autres qui jugez facilement, comme les araignées, je vous congédie et j’espère que votre esprit pourra un jour évoluer suffisamment pour que vous puissiez reconnaître la beauté et la bonté dans chaque individu.

Si vous avez été victime de discrimination, dites-vous que vous êtes uniques

Bonne semaine et bon succès à tous.

Dany Landry,

Conférencier en développement personnel et professionnel

beneficesnet@hotmail.com

Cet article est un extrait des chroniques hebdomadaires de docteur bonheur disponible en écrivant à l’adresse courriel suivante : beneficesnet@hotmail.com. Cette reproduction a été autorisée par Dany Landry, conférencier. Pour vous abonner à ses chroniques hebdomadaires GRATUITES ou pour en savoir plus sur ses présentations, écrivez-lui à l’adresse : beneficesnet@hotmail.com.

 

 

Les Secrets de la Confiance en Soi, Comment l'acquérir ou la développer ?

Rejoignez le " CLUB BOOSTER SA VIE " et recevez des conseils et tactiques pour Améliorer et Booster durablement votre vie + le GUIDE GRATUIT "Les Secrets de la Confiance en Soi".

Entrez votre Prénom et adresse email et cliquez sur le bouton

Nous traitons avec sérieux vos données personnelles. Pas de spam. Voir nos conditions et confidentialité ici..