Une foi en soi indestructible. La grande évasion

Avoir une foi en soi indestructible, permet non seulement de soulevez des montagnes, mais aussi de réaliser tous ses rêves.

La grande évasion

Huit prisonniers avaient  réussit à s’enfuir du pénitencier.

Ils étaient en cavale et savaient que, s’ils ne voulaient pas se faire  prendre, ils devaient absolument regagner la ville le plus rapidement  possible.

Ils savaient également  que les gardiens étaient déjà à leurs trousses.  Or, le seul moyen pour regagner la ville  rapidement était de passer par la montagne.  Ils réussirent à se rendre, sans trop de  difficulté, au pied de la montagne, mais l’ascension promettait d’être pénible  et dangereuse.

  • Nous n’y arriverons jamais, dit le plus grand et le plus fort de  tous.
  • Bien sûr que nous y arriverons.   Ce n’est pas si pire que ça en a l’air, répondit celui qui avait  orchestré l’évasion.
  • On ne voit même pas le sommet, répondit un autre.

Pendant qu’ils argumentaient, l’un d’eux,  que l’on appelait « le pot », commença l’ascension.

Sans grappin, ni accessoire, il monta,  trébucha, grimpa et progressait doucement.  La plupart étaient tellement occupés à argumenter qu’ils n’avaient même  pas remarqué qu’il avait déjà atteint le premier plateau

Pourquoi nous as-tu fait passer par ici, nous ne pourrons jamais passer  par cette montagne, c’est IMPOSSIBLE.

  • Arrêtez de dire que c’est impossible, de toute façon nous n’avons pas  vraiment le choix.  Avez-vous  vraiment envie de retourner en tôle ?
  • Peut-être que finalement, ça ne serait pas si mal.  Nous risquons de mourir si nous passons  par cette montagne.

Je suis le plus grand et le plus fort de vous tous et je n’ai pas peur de  l’avouer, cette montagne est notre cercueil !

  • Eh, les gars !  Où est  « le pot » ? demanda l’un d’entre eux.
  • Il est là-bas ! s’écria l’un d’eux.

Il avait déjà franchi la  moitié de son ascension.

  • Eh !  « le pot »  !  Tu es fou !  Reviens !
  • Tu n’y arriveras jamais ! s’écria un autre.
  • Tu vas te casser la margoulette si tu continues !  Tu ne peux pas réussir, c’est impossible  !

Malgré les judicieux  conseils de ses amis, « le pot » continuait encore et encore.  Il avançait sans se préoccuper  d’eux.  Il grimpait, tombait  parfois, mais il ne cessait de progresser, jusqu’à … ce qu’il atteigne le sommet  de la montagne.

Incrédule, le plus grand  et le plus fort de tous demanda au chef.

Comment a-t-il fait pour y arriver ?
C’est simple, reprit le chef, il est sourd !

* * * *

Il nous arrive de parler  de nos projets à nos proches. 

Sans  mauvaises intentions, ils nous conseillent parfois de laisser tomber, de cesser  de rêver en couleur, que nos rêves ne sont qu’utopie et que, de toute façon,  c’est impossible de réussir.

Au  lieu de laisser les autres alimenter vos doutes et vos peurs, vous devriez  plutôt chercher quelqu’un pour vous guider et vous conseiller.

À vous de choisir les moments où vous  devriez être, vous aussi, sourd aux commentaires des autres.

Si vous y croyez  fermement, si vous avez la foi, si vous êtes convaincu de votre réussite, rien  ni personne ne pourra vous empêcher d’atteindre les buts que vous vous êtes  fixés.

Faites la sourde oreille aux  commentaires répressifs, accueillez les judicieux conseils et foncez sans vous  préoccuper de ce que diront ou penseront les autres.  Gravez la montagne de la réussite une  étape à la fois et lorsque vous atteindrez le sommet, soyez fier de vous !

[author ]Dany Landry, Conférencier en développement personnel et professionnel Cette reproduction a été autorisée par Dany Landry, conférencier. Pour vous abonner à ses chroniques hebdomadaires GRATUITES ou pour en savoir plus sur ses présentations, rendez-vous ici http://danylandry.com/ [/author]