Coaching, les 8 principes pour booster son énergie

Vous avez là un point d’entrée direct et pratique dans un coaching. Mettre tout en œuvre pour booster son énergie.

1. Un principe fondamental en auto-coaching : chacun de nous est le premier responsable des résultats qu’il obtient dans sa vie

Prenez la responsabilité de votre situation présente et de votre changement.

Responsable ne veut pas dire coupable. Inutile de vous juger ou de blâmer les autres.

Prenez simplement conscience de ce qui ne vous convient pas et décidez d’aller de l’avant pour le changer.

Si vous décidez de ne plus tolérer certaines choses, vérifiez que c’est bien votre choix, votre décision. Elle est importante et elle fait sens pour vous.

les 8 principes pour booster son énergie

2. Quand vous commencerez à travailler avec cette notion, vous allez constater que vous subissiez plus de choses que vous n’en étiez conscient.

C’est normal. Ça tient simplement au fait que vous venez d’orienter votre attention sur ce thème. En réalité il n’y en n’a pas plus qu’avant, mais elles étaient en arrière-plan. Vous y prêtiez moins attention.

En éclairant cette zone vous voyez mieux ce qu’il y a dedans. C’est une bonne nouvelle ! Souvenez-vous qu’on ne peut pas changer une chose dont on n’est pas conscient. Vous allez pouvoir faire le ménage.

3. Le parasitage est un processus minant, mais ce n’est souvent qu’après s’en être sorti, qu’on se rend compte à quel point ça l’était

Pour prendre une comparaison, c’est souvent après avoir bu un grand verre d’eau que vous réalisez à quel point vous aviez soif. C’est souvent après un ou deux jours de vacances, quand les nerfs retombent, que vous réalisez à quel point vous étiez fatigué.

Tant qu’une personne est dans ce système, elle pédale le nez sur le guidon sans être très consciente des dégâts pour son moral, sa santé et son niveau de performance. Agissez maintenant !

4. Cesser de subir ne veux pas dire jouer les indignés vertueux

Ne faites pas la leçon aux autres au nom de la tolérance O. Ils ne sont pas parfaits, ils sont humains, comme vous.

S’il vous énerve parce qu’il ne rebouche pas le tube dentifrice, ne brandissez pas l’étendard du « 0 parasitage ».

Achetez plutôt un tube de dentifrice à piston, sans bouchon et le problème sera réglé à la source.

Adoptez la position « ni hérisson, ni paillasson ». Soyez bienveillants et en « 0 parasitage ».

5. N’utilisez pas la notion de « O Tolérance /Parasitage » comme moyen d’influence

Certaines personnes détournent les concepts psychologiques qu’elles ont appris pour les utiliser de façon manipulatrice. Ce n’est pas une nouveauté. Vous le saviez déjà. Parfois c’est intentionnel, parfois non.

C’est l’exemple de celle qui vient de faire de l’A.T. et vous accuse d’être dans un jeu psychologique, simplement parce que vous n’êtes pas du même avis qu’elle, ou celle qui, chaque fois que ça l’arrange, fait référence à la notion d’intégrité, importante en coaching, pour justifier son comportement et tenter de prendre avantage sur vous (la preuve qu’elle a raison ?

Elle a fait 15 fois référence à la notion d’intégrité en 10mn). À éviter. Idem avec la notion de zéro tolérance.

6. Le travail sur les tolérances est l’un des plus rapidement payants en coaching

Vous avez là un point d’entrée direct et pratique dans un coaching.

Les choses qu’une personne tolère sont concrètes et identifiables.

Les changements / résultats qu’elle va obtenir sont rapides, également concrets et le bien-être gagné évident.

Excellent endroit pour démarrer un coaching, pour vous ou un client.

7. Attendez-vous à ce que ce travail fasse bouger d’autres choses dans votre vie

Pour reprendre l’image classique de l’iceberg : les situations dans lesquelles vous vous laissez parasiter, ou dans lesquelles vous vous parasitez vous-même, c’est la partie apparente de l’iceberg.

Le reste de votre vie, c’est le reste de l’iceberg.

En passant en « 0 parasitage », vous allez faire bouger d’autres choses en même temps.

Par exemple, vous allez renforcer vos limites, apprendre à mieux satisfaire vos besoins, être plus exigeants dans la qualité de vos relations… en fait, faire bouger à la hausse la plupart des autres éléments inclus dans votre programme de développement personnel.

  • Est-ce que ce sera facile et évident ? Probablement pas.
  • Est ce que ça vaut le coup ? O-U-I ! Absolument !

8. Prévenez vos proches

Prévenez vos proches de ce travail d’évolution. Votre fonctionnement va changer dans certains domaines. Vous allez augmenter votre niveau d’exigence. Il est juste de les avertir avant.

Définissez le cas échéant de nouvelles règles du jeu sur les points qui vont bouger. Allez voir la fiche « règles du jeu » dans les Compétences du coach. Elle vous sera utile.

Une attitude qui marche souvent bien : parlez-leur de cette notion d’énergie que nous gaspillons dans des choses évitables, du programme « 0 gaspillage » et invitez-les à jouer avec vous. Qu’elles s’y mettent aussi si l’idée leur plait. Aidez-les à bâtir leur propre plan d’action et épaulez-les.

Constat : chaque fois que vous associez les autres à un projet et que vous placez l’ensemble dans un cadre ludique, vos chances de réussir augmentent. Votre plaisir aussi.

Il est temps de mettre en œuvre les 8 principes pour booster son énergie et vivre mieux sa vie.

© goodluz – Fotolia.com