Relations Humaines

Savoir dire non, Pourquoi est-il difficile de dire non.

devenir un entrepreneur à succès

Comment Acquérir et développer l'état d'esprit des Entrepreneurs à succès ?

Recevez des conseils et tactiques pour Améliorer et Booster durablement votre Business + le GUIDE GRATUIT "Acquérir l’état d'esprit des Entrepreneurs à succès".

Entrez votre Prénom et adresse email et cliquez sur le bouton

Nous traitons avec sérieux vos données personnelles. Pas de spam. Voir nos conditions et confidentialité ici

Comment savoir dire nom. Pourquoi est-il difficile de dire non ?  La peur d’être perçu comme un individu méfiant, agressif, d’être rejeté, le désir de ne pas décevoir ceux que l’on aime semblent être la cause essentielle. Avez-vous du mal à dire non ? Voulez-vous toujours essayer d’être aimable avec les autres au détriment de vous-même ?

Eh bien vous n’êtes pas le seul. Dans le passé, je ne savais pas dire non, parce que je ne voulais pas blesser les sentiments de l’autre personne. J’ai appris à savoir dire non.

Par exemple, chaque fois que je recevais des demandes d’aide, je ne refusais pas et je m’empressais de venir les aider, même si j’avais un travail important à faire. Parfois, les demandes étaient faites de petits services, voire au-delà. À la fin de la journée, je renonçais au sommeil pour rattraper mon travail. Ce problème de ne pas savoir comment dire non s’est également étendu à mes clients, associés d’affaires et même mes employés.

Même si dans mon for intérieur je savais que mon temps était compté, je n’arrivais pas à dire non. J’ai réalisé que toutes ces décisions de ne jamais dire non me pesaient et n’étaient pas pour m’aider bien au contraire. Je passais beaucoup de temps et d’énergie pour les autres, ce temps et cette énergie étaient en moins pour moi. C’était frustrant d’autant plus que je l’ai porté sur moi. J’ai peu à peu réalisé que si je voulais du temps personnel pour moi et ma famille, j’avais besoin d’apprendre à dire non.

Pourquoi nous trouvons qu’il est difficile de « savoir dire non ».

Pour apprendre à dire non, nous devons d’abord comprendre ce qui nous résiste à ce sujet. Voici les raisons courantes pour lesquelles les gens trouvent qu’il est difficile de savoir dire non :

  1. Vous voulez aider.

Vous êtes une âme charitable de cœur. Vous ne voulez pas décevoir la personne, même si elle prend dans votre temps et votre énergie.

  1. Craignant d’être dur.

J’ai été élevé dans l’idée que dire non, en particulier aux personnes qui sont « supérieures », est dur. Cette pensée est commune dans la culture bourgeoise, où sauver la face est important.

  1.  Voulant être agréable.

Vous ne voulez pas vous éloigner du groupe parce que vous n’êtes pas d’accord. Donc, vous confirmez les demandes des autres.

  1. La peur du conflit.

Vous avez peur de la personne qui peut se mettre en colère si vous lui refusez. Cela pourrait conduire à une confrontation. Même si elle ne se produit pas, elle pourrait créer une dissidence qui pourrait conduire à des conséquences négatives à l’avenir.

  1. La peur des occasions perdues.

Peut-être que vous êtes inquiet, que vous ne voyez aucun moyen de fermer les portes. Par exemple, l’un des chefs m’a demandé de transférer ces dossiers difficiles dans un autre bureau de l’entreprise.  Comme j’aimais mon équipe et que cela représentait un ordre incongru, je ne voulais pas me déplacer. Toutefois, je ne voulais pas dire non car j’estimais qu’il y aurait une incidence sur mes possibilités de promotion à l’avenir.

  1. La peur du rejet.

J’aimerais savoir dire non mais.Certaines personnes prennent des « non » comme un signe de rejet. Cela pourrait conduire à couper les ponts et rompre les relations.

Si vous hochez la tête à l’une de ces raisons, je suis avec vous. Cependant, dans mon expérience avec les gens au travail et dans la vie, j’ai réalisé que ces raisons sont souvent plus des idées fausses. Dire non ne signifie pas que vous êtes grossier, ou que vous être désagréable. Dire non ne signifie pas qu’il y aura conflit, ou que vous allez perdre des opportunités à l’avenir. Et dire non ne signifie pas que vous coupez les ponts. Ce sont toutes des fausses croyances dans notre esprit.

En fin de compte, il s’agit de la façon dont vous dites non, plutôt que le fait que vous disiez non, qui affecte le résultat. Après tout, vous avez vos propres priorités et besoins, comme tout le monde. Dire non est un respect à vous-même et la valorisation de votre temps et espace.

7 façons simples de dire non

Plutôt que d’éviter complètement de dire non, il s’agit d’apprendre la bonne façon de dire non. Après que j’ai commencé à dire non à d’autres personnes, j’ai réalisé que ce n’est vraiment pas aussi difficile que je le pensais. Les autres personnes ont été très compréhensives et n’ont pas opposé de résistance. Vraiment, les craintes de dire non ne sont que dans notre esprit.

Si vous n’êtes pas sûr de savoir comment le faire, voici 7 façons simples pour vous de dire non. Utilisez la méthode qui répond le mieux à vos besoins dans la situation qui vous arrive.

1. « Je ne peux pas m’engager parce que j’ai d’autres priorités pour le moment. »

Si vous êtes trop occupé pour accéder à la demande / offre, ce sera applicable. Cela permet à la personne d’expliquer que votre assiette est pleine en ce moment, alors il / elle comprendra pour cette demande ainsi que pour les demandes futures. Si cela est plus facile, vous pouvez également partager ce sur quoi vous travaillez en ce moment, de sorte que la personne pourra mieux comprendre. J’utilise cette technique lorsque j’ai trop d’engagements à tenir.

2. « Ce n’est pas actuellement le bon moment »

« Ce n’est pas actuellement le bon moment car j’ai un travail important à réaliser dans un temps serré. Que diriez-vous de me recontacter dans un moment X ? »

Il est fréquent de recevoir des demandes soudaines d’aide quand vous êtes en plein travail important à réaliser dans un temps serré. Parfois, je reçois des appels téléphoniques d’amis ou d’associés quand je suis dans une réunion ou quand j’effectue un travail important. Cette méthode est un excellent moyen de (temporairement) tenir à distance la demande. Tout d’abord, vous faites savoir à la personne que cet instant  n’est pas un bon moment et que vous avez quelque chose d’autre à faire. Deuxièmement, vous faites connaître votre désir d’aider en suggérant que ce sera possible une autre fois (à votre convenance). De cette façon, la personne ne se sent pas vexée.

3. « J’adorerais faire ça, mais … »

J’utilise souvent cette manière douce de ne pas rompre le contact avec l’autre partie. C’est encourageant car cela permet à la personne de savoir que vous appréciez l’idée (bien sûr, que dire si vous aimez cela) et il n’y a rien de mal à ce sujet. Je reçois souvent des propositions de collaborations de la part de blogueurs et d’associations d’affaires auxquelles je ne peux pas participer ; j’utiliser cette méthode pour dire non doucement. Leurs idées sont absolument géniales, mais je ne peux pas prendre parti pour des raisons telles que d’autres engagements (# 1) ou des besoins différents (# 5).

4. « Permettez-moi de réfléchir d’abord et je vais revenir vers vous. »

C’est plus un « peut-être » qu’un refus direct. Si vous êtes intéressé mais vous ne voulez pas dire « oui » tout de suite, utilisez cette méthode.

Parfois, je suis excité par cette grande idée qui répond à mes besoins, mais je veux attendre avant d’accepter, car je veux un peu de temps pour réfléchir d’abord. Il y a des moments où de nouvelles considérations sont en réflexion et je veux être certain de la décision avant d’accepter. Si la personne est sincère au sujet de la demande, il / elle sera plus qu’heureux d’attendre quelques temps. Indiquez une date et une heure de préférence (par exemple, dans 1-2 semaine) si la personne peut s’attendre à une réponse.

Si vous n’êtes pas intéressé à ce que la personne a à vous offrir, utilisez les méthodes # 5, # 6 ou # 7, qui sont définitives.

5. « Cela ne répond pas à mes besoins maintenant, mais je vais garder ça en mémoire. »

Si quelqu’un vous propose une opportunité qui n’est pas ce que vous cherchez, laissez-lui savoir immédiatement qu’elle ne répond pas à vos besoins. Sinon, la discussion peut durer plus longtemps que prévu.  La personne sait que ce qu’il / elle offre n’est pas en cause, mais que vous êtes à la recherche d’autre chose. Dans le même temps, en disant que vous allez la garder à l’esprit, cela lui signale que vous êtes ouvert aux opportunités futures.

6. « Je ne suis pas la meilleure personne pour vous aider à ce sujet. Pourquoi n’essayez-vous pas X? »

Si on vous demande de l’aide pour quelque chose à quoi vous ne pouvez pas y contribuer, que vous n’avez pas les ressources, expliquez qu’il /elle s’adresse à la mauvaise personne. Si possible, référez une autre personne, que ce soit quelqu’un que vous connaissez ou quelqu’un qui pourrait connaître quelqu’un d’autre. Je mets toujours un point d’honneur à offrir un contact pour que la personne ne se retrouve pas dans une impasse. De cette façon, vous aidez à orienter la personne au bon endroit.

7. « Non, je ne peux pas. »

Le moyen le plus simple et le plus direct de dire non. Nous construisons de trop nombreux obstacles dans notre esprit à dire non. Comme je l’ai indiqué plus haut dans cet article, ces barrières sont auto-créées et elles ne sont pas du tout vraies. Pensez à dire non d’emblée. Vous serez surpris de voir que la réception n’est pas à moitié aussi mauvaise que ce que vous imaginiez qu’elle serait.

Conclusion

Pour savoir dire non, apprenez à dire non aux demandes qui ne répondent pas à vos besoins, et une fois que vous faites cela, vous verrez comme cela est facile en fait. Vous aurez plus de temps pour vous, votre travail et toutes les choses qui sont plus importants pour vous. Je sais ce que je fais et je suis heureux d’avoir commencé à le faire. Votre vie toute entière sera plus épanouie.

Le moment est donc venu de savoir dire non et d’augmenter au maximum ses compétences et cela commence par le développement de soi…

Gabriel MOULIN

 

 

 

 

devenir un entrepreneur à succès

Comment Acquérir et développer l'état d'esprit des Entrepreneurs à succès ?

Recevez des conseils et tactiques pour Améliorer et Booster durablement votre Business + le GUIDE GRATUIT "Acquérir l’état d'esprit des Entrepreneurs à succès".

Entrez votre Prénom et adresse email et cliquez sur le bouton

Nous traitons avec sérieux vos données personnelles. Pas de spam. Voir nos conditions et confidentialité ici

A propos de l'auteur

Roland

Roland MOLLE, Fondateur de Tu Réussiras et auteur de 365 jours pour Booster sa Vie. Ma mission, vous aider à devenir l'entrepreneur de votre vie et à faire passer votre vie à un niveau supérieur.