Le pouvoir de la pensée positive et des pensées positives

Apprendre à Maîtriser ses pensées pour être Le Créateur de Votre Vie...

Rejoignez le " CLUB BOOSTER SA VIE " et recevez des conseils et tactiques pour Améliorer et Booster durablement votre vie + le GUIDE GRATUIT "Soyez le créateur de votre VIE"

Entrez votre Prénom et adresse email et cliquez sur le bouton

Nous traitons avec sérieux vos données personnelles. Pas de spam. Voir nos conditions et confidentialité ici

Le pouvoir de la pensée positive et des pensées positives est essentiel au développement de soi et au dépassement de soi.

C’est au 19ème siècle qu’un pharmacien français, Emile Coué, eut l’idée d’appliquer un système de suggestions positives et répétitives dans le but d’influencer l’inconscient et, partant, de transformer en petit paradis la vie morose de ses contemporains.

La pensée positive est une méthode de renforcement.

Le premier bénéficiaire de la très positive méthode Coué fut… Coué lui-même puisqu’il remporta un succès populaire énorme, et qu’aujourd’hui encore de très nombreux thérapeutes et coaches de développement personnel lui rendent hommage.

L’idée de Coué, consistant à faire appel à l’imagination plutôt qu’à la volonté pour susciter le passage à l’acte, n’était sans doute pas mauvaise mais certainement insuffisante.

Comme on le lui a d’ailleurs vivement reproché: si ses messages positifs, du type «Chaque jour je vais de mieux en mieux», donnaient de bons résultats sur la plupart des gens, ils entrainaient malheureusement aussi des conséquences catastrophiques chez tous les patients entretenant une image négative d’eux-mêmes.

L’imagination stimulée par la répétition de pensées positives «donnait encore plus à ceux qui avaient, et retranchait à ceux qui n’avaient pas». Pourquoi ?

Pourquoi utiliser le pouvoir des pensées positives.

Pour deux raisons essentielles :

  • s’adresser à l’inconscient depuis l’état de conscience de veille ordinaire ne permet pas d’inhiber les conditionnements pathologiques profonds, ce qu’autorisent, en revanche, l’hypnose et la relaxation;
  • l’inconscient ne recèle pas uniquement des conditionnements personnels oubliés mais aussi une information transpersonnelle.

Au-delà de la conscience personnelle, nous savons qu’il y a ce que les religions antiques appelaient «les dieux», c’est-à-dire des fonctions psychiques universelles que, des millénaires avant Coué, on avait pris l’habitude d’interpeler à l’aide de prières, mais dont on obtenait généralement beaucoup plus de réponses par le truchement de transes.

Ce très ancien système de prières et de transes fut remis au goût du jour par un contemporain américain de Coué, Charles F. Haanel qui, avec son système de suggestions, de relaxation et d’étude d’une certaine spiritualité appliquée à la réussite sociale et à la santé, lança le concept de la loi d’attraction bien avant Rhonda Byrne et son «secret».

Les préceptes de ce nouveau très ancien système dépassent largement le stade de la pensée positive qui nous proposait schématiquement d’affirmer que tout va bien en niant que tout va mal.

Ici, au contraire, il s’agit avant tout d’éprouver de la gratitude pour ce qui est, sans rien nier. La loi d’attraction fonctionne en effet déjà à plein rendement pour tout le monde, y compris pour ceux qui attirent l’échec.

A partir de là, il suffit de comprendre par quels mécanismes personnels et transpersonnels on attire ce qu’il nous arrive… et d’employer ces mêmes mécanismes pour se forger une existence un peu moins pathologique.

Le problème c’est que, pour comprendre «par quels mécanismes personnels et transpersonnels» fonctionne cette loi d’attraction, il faut disposer d’un accès conscient à la conscience transpersonnelle.

La pensée positive agit sur l’inconscient.

Tant que l’on applique la pensée positive de Coué ou les techniques de l’hypnose, on travaille à un niveau essentiellement personnel, c’est-à-dire en manipulant volontairement l’imagination du mental égocentré et en agissant ainsi indirectement sur un inconscient que l’on maintient soigneusement dans son… inconscience.

Il doit d’ailleurs vous être clair, à présent, que l’emploi même du concept d’inconscient est symptomatique d’un niveau de conscience égo-centré.

Et vous devez également avoir compris que dès qu’on entre dans une dynamique de conscientisation il devient de plus en plus possible de travailler au niveau transpersonnel, c’est-à-dire en se laissant guider par les réalités ontologiques qui nous fondent.

Là il n’est plus question de faire référence au concept d’inconscient et de celer ainsi ce que l’on refuse de voir. Il est question de réaliser qu’être ego inconscientise, alors qu’être – tout court – ouvre un champ infini à la conscientisation.

L’utilisation de la pensée positive est une travail essentiel au développement personnel si vous voulez changez les choses dans votre vie et atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés.

© rolffimages – Fotolia.com

 

Apprendre à Maîtriser ses pensées pour être Le Créateur de Votre Vie...

Rejoignez le " CLUB BOOSTER SA VIE " et recevez des conseils et tactiques pour Améliorer et Booster durablement votre vie + le GUIDE GRATUIT "Soyez le créateur de votre VIE"

Entrez votre Prénom et adresse email et cliquez sur le bouton

Nous traitons avec sérieux vos données personnelles. Pas de spam. Voir nos conditions et confidentialité ici