Droit de revente — les erreurs à éviter (partie 2)

Vendre des produits avec les droits de revente peut être un business très rentable. Cependant, les erreurs sont vite arrivées. En voici 3 que vous devez absolument éviter de réaliser.

Comment Acquérir et développer l'état d'esprit des Entrepreneurs à succès ?

Rejoignez le " CLUB BOOSTER SA VIE " et recevez des conseils et tactiques pour Améliorer et Booster durablement votre vie + le GUIDE GRATUIT "Acquérir l’état d'esprit des Entrepreneurs à succès".

Entrez votre Prénom et adresse email et cliquez sur le bouton

Nous traitons avec sérieux vos données personnelles. Pas de spam. Voir nos conditions et confidentialité ici

Vendre des produits avec les droits de revente peut être un business très rentable. Cependant, les erreurs sont vite arrivées. En voici 3 que vous devez absolument éviter de réaliser.

Ne pas expliquer clairement les conditions d’utilisation de votre produit.

La licence qui accompagne le produit est extrêmement importante, puisqu’elle décrit les obligations et les droits du revendeur dans les moindres détails.

Les conditions d’utilisation énoncées dans cette licence sont mises en place dans l’intérêt de vos clients. Effectivement, s’il n’y avait aucune limite, les personnes feraient ce qu’elles veulent entraînant une concurrence déloyale. Par exemple, une personne décide de revendre le produit à 1 € alors que les autres le vendent à 10 €.

Prenez le temps de noter avec précision les droits que vous transmettez à vos revendeurs et les limites. Présentez-les dans un fichier, si possible au format PDF.

Par exemple, pour un ebook, cela peut donner :

[OUI] Peut vendre les droits de revente.

[OUI] Peut être vendu avec d’autres produits.

[OUI] Peut être ajouté dans un espace membre.

[OUI] Peut être offert comme bonus avec d’autres produits.

[OUI] Peut être complètement modifié.

[OUI] Peut être vendu au minimum à 15 €.

–—

[NON] Peut être donné.

[NON] Peut être vendu sur les sites d’enchères.

Ne pas honorer les conditions de vente que vous avez vous-même établies.

Le fait de ne pas respecter vos promesses peut nuire gravement à vos affaires. Si vous annoncez que vous allez vendre 100 copies d’un produit donné, ne vous amusez pas à en vendre 150. Cette pratique ne serait pas honnête et elle vous ferait perdre la confiance de vos clients.

Une autre erreur serait de ne pas respecter la licence distribuée avec le produit. Par exemple, si le produit ne doit pas être vendu en dessous d’un prix donné, ne vendez pas le produit moins cher prétextant que vous êtes l’auteur du produit. Vos clients ne le comprendraient pas.

Vendre des droits de revente au sommet du cycle de vie du produit.

Ceci pourrait constituer un avantage pour vos clients potentiels, mais être un élément négatif pour votre entreprise.

Si vous vendez un produit de qualité, possédant un potentiel de revenus élevé, vous devriez le vendre vous-même et ne pas céder les droits de revente à des dizaines de personnes. Au départ, les droits de revente étaient utilisés pour donner une seconde jeunesse à un produit en phase de déclin.

Cependant, cette erreur peut être aussi assumée. Certains vendeurs apprécient toujours de créer de nouveaux produits. Si c’est votre cas, vous pourriez laisser à vos clients la responsabilité de mettre vos produits sur le marché.

Dans tous les cas, il est important de faire des calculs pour connaître la meilleure stratégie à adopter et la plus rentable pour vous, ça va de soi.

 

Comment Acquérir et développer l'état d'esprit des Entrepreneurs à succès ?

Rejoignez le " CLUB BOOSTER SA VIE " et recevez des conseils et tactiques pour Améliorer et Booster durablement votre vie + le GUIDE GRATUIT "Acquérir l’état d'esprit des Entrepreneurs à succès".

Entrez votre Prénom et adresse email et cliquez sur le bouton

Nous traitons avec sérieux vos données personnelles. Pas de spam. Voir nos conditions et confidentialité ici