Comment être un bon vendeur professionnel.

Être un bon  vendeur : Les qualités et indispensables à un bon vendeur.

Il existe toutes sortes de vendeurs, et en fait tout le monde peut potentiellement apprendre à devenir un vendeur performant.

Parmi les centaines de milliers de vendeurs que l’on peut trouver, on peut aisément constater que certains réussissent mieux que d’autres.

Mais comment font ces super vendeurs ?

Quels sont leurs secrets ?

Dans le guide gratuit « Rejoindre l’élite des vendeurs performants« , vous trouverez quelques réponses à vos questions.

comment être un bon vendeur professionnel

Ces vendeurs ont en effet quelque chose de particulier. Ils ont à la fois des connaissances, des attitudes, des qualités et des compétences qui les mettent au-dessus du lot.

Tout vendeur qui veut se perfectionner et devenir un as de la vente, doit avoir certaines qualités et compétences indispensables. En voici quelques-unes :

Les 10 qualités parmi les plus importantes pour être un bon vendeur.

Une hygiène irréprochable.

Dents, mains et tenue professionnelles propres, sont un minimum. Un vendeur à l’hygiène douteuse ne donne pas envie de le rencontrer, sabote la confiance que le prospect pourrait avoir de lui et anéantit ses chances de succès durable. Si vous êtes déjà dans la vente, n’hésitez pas à demander à votre entourage ou à des clients (si vous travaillez dans une boutique) comment ils vous trouvent à ce niveau-là.

L’optimisme.

Si vous n’êtes pas optimiste, que ce soit dans la vente, ou dans un autre domaine, vous n’irez pas bien loin car votre motivation baissera à la moindre difficulté ou contrariété.

Prenez les problèmes comme de simples obstacles sur votre parcours et donnez-vous le défi de les surmonter. Cela vous rendra plus fort mentalement.

La détermination.

C’est une qualité de vendeur vraiment essentielle. Grâce à elle, vous tiendrez bon jusqu’à ce que vous obteniez les résultats escomptés, quelles que soient les difficultés rencontrées. Comment devenir déterminé ? Écrivez vos objectifs : l’écrit fixerait dans le subconscient tous vos désirs. Relisez-les souvent. Écrivez également toutes vos réalisations, toutes vos réussites, aussi minces puissent-elles vous paraître. Ayez cette note à portée de main pour pouvoir la relire dès que vous sentez de la lassitude ou du découragement.

Le sourire.

« Le sourire s’entend » dit un adage populaire. Alors souriez à vos prospects et à vos clients, même quand vous parlez au téléphone. C’est non seulement beaucoup plus agréable, et cela montre que vous avez confiance en vous et en votre produit ou service. Par ailleurs, cette méthode donne aussi confiance au prospect.

Le sens de l’écoute et l’empathie.

Il n’y a rien de plus désagréable que d’avoir affaire à un démarcheur indélicat. Si vous ne savez pas écouter et entendre avant de vendre, vous vendrez très peu dans votre carrière de vendeur, voire rien du tout. C’est peut-être une des qualités les moins évidentes à acquérir, mais sans aucun doute une des plus essentielles. Si vous ne deviez vous améliorer que sur un point unique, choisissez celui-ci.

La force de conviction et de persuasion.

Si vous-même n’êtes pas convaincu par ce que vous vendez, là aussi, vous ne vendrez pas et irez de frustrations en déceptions. Pour éviter cela suivez une règle très simple, mais tout aussi importante : engagez-vous dans une entreprise dont vous partagez les valeurs et vendez des produits en lesquels vous croyez et idéalement que vous utilisez. Ce sera une de vos meilleures armes de vente. Cela est d’autant plus vrai si vous êtes vendeur indépendant.

La diplomatie.

Comment vendre efficacement si vous ne savez pas utiliser des talents de diplomate pour résoudre des conflits naissants ou existants ? Si vous pensez que vous manquez de diplomatie ou que vous pourriez vous améliorer à ce niveau, faites-vous conseiller ou suivez un stage.

La maîtrise de soi.

C’est une qualité complémentaire à la diplomatie. Savoir vous maîtriser vous évitera bien des désagréments inutiles.

La flexibilité.

Un autre point important est de savoir reconsidérer votre point de vue, repousser un rendez-vous, concéder des avantages supplémentaires, accepter un mode de paiement inhabituel ou en proposer plusieurs. En gros, vous devez vous adapter aux besoins de votre client ou futur client.

Le sens du service.

« Monsieur Untel est tellement sympathique ! Il m’offre régulièrement des cadeaux, me demande des nouvelles de mon fils malade, et me demande souvent si j’ai besoin de quelque chose. J’aime beaucoup travailler avec lui ». C’est le genre de phrase que l’on entend d’un client satisfait, fidélisé et à qui un vendeur offre un service de qualité.

L’imperméabilité au rejet.

Les personnes qui ont le plus de succès, dont certaines ont une grande renommée ont souvent du surmonter un grand nombre de rejets avant de pouvoir atteindre leur but. Bien que vous puissiez réussir certaines ventes rapidement, de manière très aisée, sachez que plus que vous aurez de rejets, plus vous vous perfectionnerez, et meilleur vendeur vous deviendrez.

5 compétences indispensables pour être un bon vendeur

De la même manière que pour les qualités clés à avoir dans le métier de vendeur, ils vous faut aussi acquérir certaines compétences. Vous acquérez l’essentiel dans une formation en vente et sur le terrain. En voici 5 à retenir :

  • Connaissez sur le bout des doigts votre produit ou service
  • Connaissez votre concurrence et l’environnement dans lequel votre marché évolue.
  • Apprenez comment vendre.
  • Sachez négocier.
  • Soyez organisé.

Enfin élargissez votre zone de confort : apprenez, faites ou proposez des choses inhabituelles et intégrez-les à vos habitudes.

Plus vous ferez cet exercice, plus vous maîtriserez de nouvelles compétences professionnelles et personnelles, et plus vous aurez confiance en vous et deviendrez un vendeur professionnel et performant.

Maintenant, je vous propose de découvrir  » dans ce guide gratuit comment :  » Rejoindre l’élite des vendeurs performants« .

 

2 commentaires

  1. Très bon article qui fait le tour du sujet. Je rajouterais cependant un point important qui n’a pas été mentionné, il s’agit de savoir s’adapter à la personnalité de son interlocuteur ou savoir devenir un kamaléon avec son prospect. Il est dit que plus les personnes sont en présence de personnes qui leur ressemblent et plus ils sont ouverts à un échange positif. Enfin, il faut être très polyvalent pour devenir un excellent vendeur…

  2. Bonjour Sylvain,

    Merci pour ce complément d’information.
    Bonne journée