L’utilisation d’un système de paiement en ligne, est-ce une bonne option pour mon activité ?

Il existe de nombreux services de paiement en ligne aujourd’hui qui vous donnent une alternative aux méthodes de paiement traditionnelles. Donc, contrairement aux banques et sociétés de cartes de crédit, des services tels que PayPal, Moneybookers n’exigent pas d’avoir une activité pour ouvrir un compte. En fait, l’utilisation de ces services n’est pas seulement un moyen plus rapide d’accepter des règlements en ligne, c’est aussi un moyen plus sûr que d’accepter les chèques ou du liquide. Avec l’utilisation des paiements en ligne, les fonds sont transférés directement sur votre compte électroniquement afin de régler toute transaction effectuée.

Il existe de nombreux services de paiement en ligne aujourd’hui qui vous donne une alternative aux méthodes de paiement traditionnelles. Donc, contrairement aux banques et sociétés de cartes de crédit, des services tels que PayPal, Moneybookers n’exigent pas d’avoir une activité pour ouvrir un compte.

En fait, l’utilisation de ces services n’est pas seulement un moyen plus rapide d’accepter des règlements en ligne, c’est aussi un moyen plus sûr que d’accepter les chèques ou du liquide. Avec l’utilisation des paiements en ligne, les fonds sont transférés directement sur votre compte électroniquement afin de régler toute transaction effectuée.

Ces services sont devenus particulièrement populaires parmi ceux qui utilisent les sites d’enchères en ligne (comme EBay), mais aussi de nombreuses autres entreprises présentent sur le Net, commencent à utiliser ces services. Cependant, il est important de bien connaître leur fonctionnement afin d’éviter d’éventuels problèmes qui pourraient se produire.

Ces services utilisent un procédé relativement simple pour transférer de l’argent d’une personne à une autre. Ce que vous devez faire est de créer un compte en fournissant suffisamment d’informations comme votre nom, votre adresse électronique et une carte de crédit ou un R.I.B (qui seront utilisées pour vérifier votre identité).

Ensuite, pour qu’une personne puisse vous payer, elle devra renseigner votre adresse email et le montant de la transaction en question. Celle-ci sera ensuite versée sur votre compte électronique et pourra être ensuite transférée sur votre compte bancaire où un chèque vous sera envoyé.

Toutefois, de nombreux services de paiement vous factureront une petite taxe pour le transfert de fonds. Par exemple, PayPal vous facturera jusqu’à 5 % pour chaque transfert effectué (tout dépendra du montant de la transaction).

Mais il ne faut pas oublier que ces frais sont certainement moindres en comparaison avec ceux que l’on paye généralement pour un système bancaire d’acceptation de paiement en ligne. Aussi, ces services peuvent être particulièrement utiles dans le cadre de transferts réguliers de petites sommes d’argent, comme par exemple les primes et commissions d’affiliation.

Cela dit, il existe quelques inconvénients à utiliser ces services de paiement, les voici :

  1. Beaucoup d’entre eux imposent une limite journalière ou hebdomadaire sur la somme d’argent envoyée ou perçue. Si vous souhaitez dépasser cette limite, vous devrez payer des frais supplémentaires pour un « compte d’entreprise » ou « compte premier ».
  2. Ces services ne sont pas des services d’entités bancaires, ils ne sont donc pas soumis ni protégés par les lois strictes de la réglementation bancaire.
  3. Souvent, ces services de paiement n’offrent pas à leurs clients une aussi bonne protection contre la fraude et l’abus que les nombreuses compagnies de carte de crédit proposent.
  4. Aussi, ces organismes sont parfois prompts à geler le compte du client s’ils soupçonnent la moindre activité frauduleuse ou criminelle. Ils peuvent être parfois si rapides que certains clients ont constaté le gel de leur compte sans aucune raison apparente.

Il est important avant de souscrire à tout service de paiement que ce soit de bien étudier leurs conditions générales d’utilisation de manière approfondie.  Lisez également les mentions légales avec soin. Il est important de bien comprendre et d’accepter les règles en cas de litige, la limite des responsabilités, de leur structure de frais et toutes autres règles ou règlements qu’ils pourraient y .avoir.

Il est également important de ne pas garder trop d’argent sur votre compte virtuel, conserver plutôt le nécessaire pour quelques jours d’activité et les sommes non utilisées devraient être transférées assez rapidement sur votre compte bancaire.

Ci-dessous, vous trouverez 2 solutions de paiement parmi beaucoup d’autre que vous pourriez regarder plus dans le détail au moment de choisir votre solution de paiement en ligne.

PayPal. C’est probablement le plus connu des services de paiement, il permet des paiements entre utilisateurs ou non de ce système. Il suffit de posséder d’une carte de crédit pour effectuer un paiement Or, en fait, ils peuvent utiliser l’argent qu’ils ont déjà sur le compte virtuel pour payer les articles qu’ils ont achetés. Les frais sont appliqués sur la réception des règlements.

Moneybookers. Un peu plus complexe par mesure de sécurité il en est de ce fait rassurant. C’est un compte en banque virtuel. Vous ne pouvez dépenser que l’argent préalablement crédité. Ce système ne prélève pas sur les cartes de crédit et nécessite une inscription vérifiée. Les frais prélevés sur les paiements, mais sur le payeur, sont de l’ordre de 2 %. Vous paierez également des frais pour retirer de l’argent, de l’ordre de 2 €.